Un match sans arbitre pour la réconciliation des conflits dans la région de Grand Lac

Observé chaque année dans le monde, le 21 Septembre est dédié à la journée internationale de la Paix. Une occasion pour étendre la sensibilisation de tous les efforts menés par les acteurs de la paix et qui passent par une logique civile pour chercher une paix durable.

Aujourd’hui, il est impossible de construire un monde pacifique sans rendre des mesures pour parvenir au développement économique et social de tous, partout dans le monde en général et dans la région de Grand Lac en particulier.

A cette occasion, la structure Action pour la Paix et la Concorde (APC en sigle), qui est spécialisée dans la transformation des conflits, prévoit une rencontre sportive de football dénommée « Football for Pace » ce 27 Septembre, dans le but de contribuer à la résolution des conflits entre le peuple autochtone (pigmé) et leurs voisins Bantu, dans la région de Grand Lac.

Pour Déo BUUMA NAMIRA, Secrétaire Exécutif de l’APC, il est temps de réfléchir sur les actions menées dans la résolution des conflits et les porter à la connaissance publique dans le souci de prôner la paix au Congo, au Rwanda, au Burundi et partout ailleurs.

L’Ambassadeur de la Paix, Déo BUUMA souligne qu’à travers cette rencontre sportive sans arbitre, les acteurs de la paix vont apporter leurs propres contribution à la résolution de conflis et faire régner la paix dans la région de Grand Lac en conscientisant le peuple concerné.

A noter que l’objectif 16 de Développement Durable dénommé « Paix, Justice et Institutions efficaces » met l’accent sur la promotion durable à la justice pour tous et le renforcement durable des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

RTVGL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*