RDC-Partage du pouvoir : Malaise au FCC avoue le ministre du Plan sortant Bahati

Le partage du pouvoir fait déjà grincer des dents au sein de la coalition Front Commun pour le Congo (FCC). Bahati Lukwebo pas content du partage des postes au gouvernement.

Dans une correspondance datée du 28 janvier 2019 adressée au Coordonnateur du Front Commun pour le Congo, “FCC”, et parvenue à la rédaction de 7SUR7.CD, Modeste Bahati du regroupement politique AFDC et Alliés reconnaît que ledit Front connaît un malaise.

“Il est vrai que le FCC connaît un malaise à la suite de l’égoïsme et du non respect du principe élémentaire du poids proportionnel national de chaque regroupement mais aussi du calcul individuel des décideurs”, écrit Modeste Bahati.

Selon le ministre d’État en charge du plan, le poids politique d’un parti s’apprécie d’abord au niveau national et ensuite au niveau provincial et local.

C’est dans ce cadre que l’autorité morale du parti politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo, “AFDC”, propose son schéma qu’il qualifie de “simple” en vue d’apaiser les responsables de regroupements du FCC.

(Ci-dessous, le document contenant ledit schéma)

Jephté Kitsita

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*